Sur des bases de pratiques martiales et à partir de techniques de self-défense verbales, nous valoriserons pendant ces ateliers nos propres capacités à maîtriser différents types d’agressions.

L’autodéfense féministe c’est accroître ses intuitions, trouver de la confiance au niveau collectif  afin de générer de la stratégie face à tous types de violence psychologique, verbale, économique, sexuelle, institutionnelle, physique, auxquels beaucoup de personnes sont confrontées (sexisme, racisme, validisme, par rapport au genre, classe et sexualité).

Par la pratique martiale, nous rechercherons la relaxation et l’estime de soi, l’autonomie dans la bonne humeur.

Nous aborderons la responsabilité de nos vécus seulement par des exercices de prise de conscience du corps  et de visualisations. Nous nous offrons cet instant où le traumatisme, les doutes se transforment en pouvoir de résilience, de détermination et de guérison.

L’art de vivre :

Asorin Elodie est une artiste diplomée des Beaux Arts à Valence, DNAP (Diplôme National d’Arts plastiques) et DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique).


En 2011, elle commence le Wing Chun style Wong Shun Leung à Saint Etienne auprès de Hervé Besson. Elle suit des cours particuliers depuis son installation à Grenoble en 2019 où elle a commencé le Cheng Shin, le Taichi, le Qi Gong et la méditation à l’école de Cheng Hsin Isère avec Bruno Cointrel.

ttp://www.optimalvingtsun.com/

https://taichichenghsin.com/



En 2020 : QI GONG à L’EMCQ CHENG XIN à  Saint Martin le Vinoux. Apprendre à générer une information de soin à son corps et à « maîtriser » (Gong) et transformer sa vie par un travail de conscience sur « l’énergie » (Qi).


Elle propose actuellement des stages et des cours de self défense sur ces pratiques martiales à différentes structures (association, mairie, bar collectifs, politiques informels ou existants publiquement).