Je suis ce que je suis.

Ici et maintenant, vous êtes en confiance, en relâchement car la puissance est le corps qui devient arme.

Ré-Intégrer son corps en conscience.

 

Par des exercices de Qi Cong, de respiration, de méditation, de visualisation, vous gérez plus facilement vos expériences de situations de violence physique, psychologique, économique, institutionnelle.

Améliorer sa santé et son estime.

Par un travail d’ancrage, vous prenez conscience de votre structure et apprenez à vous recentrer.

S’approprier des techniques simples et trouver son équilibre.

Vous intégrez beaucoup plus que des techniques, mais plutôt des concepts tels que se servir de son centre plutôt que de la force. Vous trouverez intuitivement la solution en fonction de vos capacités physiques et mentales, par rapport à la situation.

Développer son autonomie et sa tranquillité de l’esprit.

Vous obtenez la connaissance de la puissance dans votre corps. Dans l’esquive, dans la non résistance, dans tout le langage du corps qui exprime la détermination : vous apprendrez à changer de voix plutôt que d’être en force.

Créer de la solidarité entre femmes

Nous allons ensemble « désapprendre à ne pas nous battre » en s’encourageant plutôt qu’en rentrant en compétition. Vous êtes miroirs les unes des autres en expérimentant le non jugement de soi et des autres.

Retrouver confiance en soi et aux autres.

Vous apprenez à gérer le stress, les peurs , l’agressivité du quotidien et sortir du rôle de victime : vous vous exercez au détachement face une attaque et à accepter le changement.

Faire face et accepter ses émotions face aux violences.

Par nos constructions de femmes nous sommes souvent contraintes de nous contrôler, de ne pas prendre d’espace, d’avoir peur et ne rien en faire. Nous allons apprendre à accueillir notre colère, à la manifester, à l’accepter et la transformer pour qu’elle ne se retourne pas contre nous.